Home
>
Blog
>
Petit Portrait de Clémentine Granet
October 17, 2022

Petit Portrait de Clémentine Granet (Les Petits Prödiges)

Ton déclic entrepreneur ?

Avec Camille, mon associée, on est meilleures amies d’école, depuis plus de 10 ans ! On savait qu’on montrait un jour notre boîte ensemble, mais on voulait acquérir une première expérience professionnelle avant de se lancer.

Et un soir de janvier 2017, autour d’un dîner, on s’est dit que c’était le moment… : "On a 25 ans, on n'a pas encore d'enfants, de maison à rembourser, et on déborde d'énergie, alors, qu'est-ce que l'on risque ? Lançons-nous !" : en somme peu de freins et une motivation à toute épreuve !

Quand tu pitches ta boîte / ton métier à ta grand-mère ça donne…

Je lui pitcherais notre produit phare : Le Baume Multi-Usages car c’est clairement un remède de grand-mère donc elle y serait plus sensible. Je lui dirais : « si je te disais qu’on avait inventé un baume qui permet de remplacer toutes tes crèmes, tu dirais quoi ? »

Comment t’est venue l’idée des Petits Prodiges ?

À titre personnel, nous commencions à vouloir faire davantage attention à notre mode de consommation et notamment au niveau de notre routine beauté. Nos placards étaient remplis à craquer de produits cosmétiques, et pourtant on utilisait toujours les 5 mêmes produits…

On en avait un peu marre de se sentir victimes du marketing de surconsommation, dans lequel les marques créent le besoin et la demande des consommateurs, plutôt que l'inverse, contre toute logique.

On avait donc envie d'adopter un mode de vie plus responsable et une routine hygiène & beauté plus saine, tant sur le plan écologique (packagings écoresponsables) que santé (ingrédients naturels).

Sauf qu'il y avait UN critère qu'on ne voulait pas abandonner : c'était le plaisir lié à notre routine beauté "d'avant". Et le plaisir, cela passe par des textures agréables, des senteurs attrayantes et des packagings jolis & intuitifs d'utilisation.

On est un peu tombées de haut quand on s'est aperçu qu'aucune marque sur le marché Français (ou presque) ne proposait (à l'époque - car il y en a de nombreuses qui se sont lancées depuis et tant mieux ! ) des cosmétiques qui alliaient nos 3 critères de prédilection : Santé, Ecologie ET Plaisir.

Du déodorant en pot que l'on s'applique à la main sous l'aisselle, du dentifrice que l'on croque et qui ne mousse pas, du shampoing solide aussi dur et sec qu'un caillou qui arrache les cheveux et les rend encore plus sales qu'avant la douche : non merci…

Ces cosmétiques sont certes bons pour la santé et la planète, mais démotivent qui que ce soit qui n'est pas déjà 100% convertis et on voulait proposer une alternative.

C'est de ce constat qu'est né Les Petits Prödiges.

 

Comment tu t’es financé ? Dette, levée de fonds, business angels, etc

On s’est lancé avec nos économies de 2 ans de travail autant dire, pas grand-chose…

On a toujours eu à cœur d’être rentables et c’est ce qu’on a fait dès le premier jour. On a toujours dépensé ce qu’on gagnait avec nos propres ventes, et pas en levant des fonds. Un peu comme dans la « vraie vie » en fait… On voulait essayer de créer un modèle viable sur le long terme et pour nous ça passait forcément par être rentables.

Les profils idéaux pour bosser avec toi ?

« Démerdes ». On adore les personnalités couteaux-suisses, proactives, qui s’enrichissent en échangeant avec les autres et qui ne se limitent pas qu’à leurs missions mais qui voient « global », qui prennent des initiatives et proposent des choses comme si c’était aussi un peu leur boîte. On en a pas mal dans l’équipe et c’est un vrai bonheur !

Ta plus grosse galère ?

On en a eu tellement que c’est dur de n’en citer qu’une, mais je pense que ça a été au début de l’aventure quand on a eu notre première grosse commande pour les Galeries Lafayette et que je suis descendue au Franprix en bas de chez moi afin de quémander une palette (que j’ai dû ensuite stocker pendant plusieurs jours dans mon appartement de 30m²) pour livrer les Galeries nous-mêmes… Sur le coup on n’a pas trouvé ça plus galère que ça car c’était notre quotidien de se débrouiller pour avancer mais maintenant que j’y repense…

Ta plus grande réussite ?

Ma plus grande réussite c’est d’avoir créé une marque qui a du sens et qui se bat pour faire bouger les choses, qui est dans plus de 1500 points de vente, d’avoir vendu près d’un million de produits et donc évité tout autant de bouteilles en plastique.

Et ma deuxième c’est d’avoir monté ma boîte avec ma meilleure copine et d’être toujours aussi complices après 5 ans de montagnes russes !

Quelle est la marque que tu aurais aimé avoir créée ?

Trop dur d’en choisir une seule. Mais j’avoue que quand j’ai assisté aux talks de Tediber & Jimmy Fairly sur leur parcours, ça m’a fait rêver !!

Le meilleur spot pour un déjeuner d’affaires ?

Quand il fait beau, le rooftop de BB Blanche dans le 9ème !

Et sinon, en ce moment on adore aller dans un petit restaurant qui s’appelle Mâche, à côté du bureau (75009) et qui est TROP bon !

Décris nous ton bleu de travail (tenue de tous les jours)

Comme je viens à vélo tous les matins, j’avoue que je ne suis pas souvent en robe/talons mais plutôt en tenu confortable jean/basket !

 L’appréciation de professeur dans ton bulletin que tu n’oublieras jamais

Apprendre à lire les consignes – quand j’avais appris la mauvaise autodictée…

3 personnes / personnalités que tu aimerais embaucher pour compléter ton équipe ? (célèbres ou pas, vivantes ou pas)

Xavier Chauvin, fondateur de Beauté Privée (mon ancien boss), pour son côté business-oriented et rentabilité first

Franck de Manucurist, pour son côté star de l’acquisition

Louis Marty de Merci Handy pour sa créativité et bienveillance

 

Ton moment idéal

Quand j’arrive à me lever tôt, j’adore venir le matin plus tôt pour bosser 1H avant que tout le monde arrive, c’est si efficace.

Et sinon, on ne va pas se mentir : le vendredi soir après une bonne semaine, pour l’apéro bien mérité…

Désigne 3 personnes que l'on devrait contacter pour se prêter à notre petit portrait !

Anne-Marie de oOlution

Noémie de Bionoble

Michael de OMA & ME

À voir aussi

Rejoignez la newsletter mensuelle des tendances D2C !

Nos dernières publications

Petit Portrait de Anne-Marie Gabelica

Petit Portrait de Anne-Marie Gabelica

Partenariat Contentsquare x DNG

Contentsquare et Digital Native Group lancent une offre dédiée aux marques ecommerce et retail pour améliorer leur expérience numérique

Le Baromètre de la Gen Z & Y

Les marques préférées de la nouvelle génération de consommateurs : Baromètre Gen Z & Y

Notre newsletter

Ne manquez rien de l’actualité sur les nouveaux modèles d’entreprise dans les secteurs Consumer et Retail.

Rejoignez plus de 10 000 décideurs, leaders et passionnés des modes de consommation de demain.