Home
>
Blog
>
Petit Portrait d'Emilien Foiret (Cabaïa)
February 22, 2022

Petit Portrait d'Emilien Foiret (Cabaïa)

Emilien Foiret est le co-fondateur de Cabaïa, la marque d'accessoires funs et éco-responsables !


1.       Ton déclic entrepreneur ?

Je n'ai pas vraiment le parcours typique de l'entrepreneur qui dans son storytelling monte des boîtes depuis qu'il a 10 ans. De mon côté j'ai un parcours hyper classique : prépa, école d'ingé, boulot en conseil dans le nucléaire et je bossais avec 95% ( j'ai fait la statistique c'est dire ) de gens chiants. Un jour j'ai fait un déplacement avec le mec que je devais remplacer dans quelques années et ça a fini par me décider à tout plaquer.

2.            Quand tu pitches ta boite / ton métier à ta grand-mère ça donne…

Au départ un peu par défis je disais " je vends des bonnets ", de toute façon on n’est pas pris au sérieux quand on passe du nucléaire au bonnet donc j'en jouais. Maintenant je lui dis qu'on développe des accessoires et qu'on essaye de vivre et faire vivre des expériences incroyables à nos clients au passage.

3.            Comment t’est venue l’idée de Cabaïa ?

Il faut rendre à César ce qui lui appartient, l'idée initiale du Bar à bonnets vient de Bastien mon associé, c'est partie de l'envie de créer un vrai concept expérientiel autour d'un accessoire et d’une marque joviale avec des valeurs proches des nôtres. Le déclic du bonnet est venu à la suite d’une perte d'un bonnet dans le métro.

 

4.            Comment tu t’es financé ? Dette, levée de fonds, business angels, etc

Cabaïa s'est financé un peu classiquement, love money, puis levées de fonds et étant rentables, nous travaillons maintenant avec les banques.

5.            Les profils idéaux pour bosser avec toi ?

A force de faire passer des entretiens, je commence à les cerner. Si je devais résumer en quelques adjectifs : Rigoureux, Autonomes, No bullshit, Niaqueur (pas dans le Larousse celui là) et Sympa (je dois pouvoir partir en vacances avec).

 

6.            Ta plus grosse galère ?

Ahahaha on en a eu tellement… si je devais en choisir une qui a laissé des traces, c'est le lancement complètement raté de nos tongs en 2017, énorme fail commercial, cela nous a mis à mal mais nous a fait évoluer pour lancer ensuite notre best seller , le sac, avec nos clients.

 

7.            Ta plus grande réussite ?

C'est plutôt une réussite collective, mais je dirais, qu'au niveau global, l'équipe arrive à être hyper exigeante et pousser fort pour la croissance tout en maintenant une ambiance hyper détente et fun.

8.            Quelle est la marque que tu aurais aimé avoir créée ?

Nike clairement, je suis une groupie, faut me voir courir, je suis un panneau de pub et le livre Shoe Dog du fondateur fait partie de l'onboarding Cabaïa.

 

9.            Le meilleur spot pour un déjeuner d’affaires ?

A côté des bureaux je vais souvent au Caminito (rue de cléry 75002 Paris) , ça se réserve simplement, ça sert vite et c'est goûtu. 

 

10.         Décris nous ton bleu de travail (tenue de tous les jours)

Pas vraiment original, jean, sweat, basket blanche.


11.      L’appréciation de professeur dans ton bulletin que tu n’oublieras jamais

"Emilien prend les cours pour un self service”, venant de mon prof de maths en prépa car j'ai raté un seul samedi de l'année suite à la soirée pré-vacances de la prépa où j'avais un peu trop chargé. Ce jour- là je m'étais vraiment dit que les profs de prépa ne vivent pas dans le même monde.

12.      3 personnes / personnalités que tu aimerais embaucher pour compléter ton équipe ? (célèbres ou pas, vivantes ou pas)

Léopold Arnaud, qui était chez Cheerz et maintenant Luko, un des meilleurs mecs que je connaisse en acquisition et growth.

Elie Koubi pour le développement retail, il a développé tout le retail de SMCP c'est une machine de guerre.

Les gens qui font la créa de Burger King, bon c'est Buzzman donc en théorie c'est "embauchable" mais hors de mes moyens pour l'instant ^^

 

13.      Ton moment idéal

La semaine après la fin des livraisons e-commerce pour Noël. Le sentiment du devoir accompli, on lâche tout après la grosse pression de décembre, je pars souvent au soleil à ce moment-là, c'est un de mes moments préférés. 


14.      Désigne 3 personnes que l'on devrait contacter pour se prêter à notre petit portrait !

Je ne vais en désigner que deux car ce sont mes stars du moment, j'ai nommé Sarah et Benjamin de Unbottled.


À voir aussi

Rejoignez la newsletter mensuelle des tendances D2C !

Nos dernières publications

« L’Athleisure », le nouveau Buzzword des marques de prêt-à-porter

« L’Athleisure », le nouveau Buzzword des marques de prêt-à-porter

Pourquoi le D2C n’est plus une option pour les marques traditionnelles ?

Pourquoi le D2C n’est plus une option pour les marques traditionnelles ?

Direct-to-consumer : vers un nouveau modèle pour les marques leaders de demain

Direct-to-consumer : vers un nouveau modèle pour les marques leaders de demain

Notre newsletter

Ne manquez rien de l’actualité sur les nouveaux modèles d’entreprise dans les secteurs Consumer et Retail.

Rejoignez plus de 10 000 décideurs, leaders et passionnés des modes de consommation de demain.